Neverson_Nicole.pdf (367.96 kB)

Build it and the women will come? WTSN and the advent of Canadian digital television

Download (367.96 kB)
journal contribution
posted on 21.05.2021, 11:55 by Nicole Neverson
Abstract: In fall 2001, over 200 digital television channels were launched in Canada. One of those channels was WTSN (Women's Television Sports Network)-the world's first 24- hour television network exclusively dedicated to broadcasting women's sports. In the fall of 2003, however, WTSN ceased broadcasting operations. This analysis of CRTC policies and personal interview data with Canadian media members argues that while the demise of WTSN can be attributed to the unfortunate pitfalls associated with early digital television rollout and cultural policies, the network's downfall is best explained in substantially more ideological terms. From the outset, WTSN entered uncharted waters in the Canadian television sport landscape, attempting to showcase women's sports to a predominantly female audience-a demographic that has yet to materialize for mainstream sports programming. Résumé : En automne 2001 au Canada a lieu la lancée de plus de 200 chaînes de télévision numériques. Une de ces chaînes est WTSN (Women's Television Sports Network), le premier réseau de télévision au monde entièrement dédié à la diffusion des sports féminins 24 heures sur 24. WTSN, cependant, disparaît des ondes dès l'automne 2003. Cette analyse des politiques du CRTC et d'entrevues menées par l'auteur auprès de professionnels des médias canadiens soutient que, bien qu'on puisse attribuer l'échec de WTSN à certaines politiques culturelles ainsi qu'aux problèmes reliés à l'expansion trop hâtive de la télévision numérique à l'époque, on peut aussi tirer avantage d'une approche plus idéologique pour expliquer la disparition de ce réseau. En effet, en offrant les sports pour femmes à un public composé majoritairement de femmes, WTSN dès ses débuts s'est aventuré dans un territoire inconnu par l'univers des sports sur les ondes canadiennes, la majorité des femmes n'ayant pas encore montré un intérêt soutenu pour la programmation sportive à grand public.

History

Usage metrics

Ryerson University

Keywords

Exports